JEUDI 15 NOVEMBRE // 19H
Rencontre avec Olivier DESMETTRE, directeur des éditions DO

Créée en 2015 à Bordeaux, la maison DO a déjà su se faire une place de choix dans le milieu de l'édition française, tant les textes qu'elle publie se révèlent uniques, en marge de toute espèce d'uniformisation, et reflètent une exigence aiguë de la part de son équipe (réduite), composée du seul et unique

Olivier DESMETTRE.
Une jeune maison pilotée par une personnalité que l'on devine volontaire, curieuse et passionnée, mais aussi très expérimentée. En effet, Olivier DESMETTRE n'est pas né de la dernière pluie ; créateur en 2004 du festival Lettres du monde  qu'il dirigera pendant dix ans, l'homme connaît bien le monde de l'édition et semble clairement animé par un désir de rendre visibles des formes littéraires aux lignes différentes.

DO se consacre en majeure partie aux formats courts et aux littératures dont les langues sont jugées minoritaires, et donc beaucoup moins traduites que l'anglais, l'allemand ou l'espagnol par exemple. De là découlent des publications atypiques, la découverte de textes grandioses, inclassables et marquants, parfaitement accompagnés dans la langue de réception et superbement édités.

Une rencontre qui risque d'être menée tambour battant, en compagnie d'un éditeur passionnant !

MERCREDI 7 NOVEMBRE // 19H
BANDE DESSINÉE : RENCONTRE avec Nicolás ARISPE, auteur de LE LIVRE  (Le Tripode)

C'est avec un immense plaisir et une once de fierté que nous recevrons l'argentin Nicolás ARISPE, auteur de l'absolu chef-d'œuvre Le Livre , publié en mai 2017 au Tripode. Nicolás résidant à Buenos Aires, sa venue est donc un événement exceptionnel que l'équipe du Tripode aura mis plus d'un an à organiser.
Une rencontre très attendue pour notre part, où nous aurons toute latitude pour évoquer cet ouvrage mémorable dont il est l'auteur, destiné autant aux amateurs de BD que de littérature, tant Le Livre  est dense, inclassable, multi-référencé, poétique, quasiment politique.

Le Livre , ce sont sept récits tirés de l'Ancien Testament, que N. ARISPE illustre de façon surprenante, en procédant à un glissement, à une sorte de décalage.
En lieu et place des images connues/attendues, le regard croise les figures d'animaux anthropomorphes, perdus au milieu de paysages post-apocalyptiques... Les mots, accompagnés d'images troublantes, sombres et chargées de matière, se font dès lors plus obscurs, d'autant plus solennels qu'ils interrogent notre entendement profond d'un texte relevant davantage du mythe fondateur que d'une religion donnée. Mais ce sont aussi notre culture (humaine et occidentale), le rapport que nous entretenons à l'environnement et notre propre fin qui est mise en exergue au fil des pages. Notre identité, nos fondements, interrogés, retournés face à une œuvre ressemblant étrangement à une prophétie, dont la grâce du dessin ne fait que porter plus loin encore la pesanteur de chaque mot.

La rencontre sera traduite grâce la présence d'une interprète, point de peur à voir quant à la compréhension de l'espagnol !
Nous vous attendons nombreux pour cette occasion unique !

VENDREDI 2 NOVEMBRE // 19H

RENCONTRE avec Sylvain PIRON, auteur de l'essai L'OCCUPATION DU MONDE  (éditions Zones Sensibles), accompagné de son éditeur Alexandre LAUMONIER

Sylvain PIRON, médiéviste à l'EHESS, déjà auteur chez Zones Sensibles de l'excellent Dialectique du monstre, viendra présenter son nouvel ouvrage, L'Occupation du monde , consacré cette fois à établir un rapport entre l'économie contemporaine et une certaine forme de dogmatisme religieux, dérivé de la philosophie scolastique du XIIIème siècle. Engoncée dans une forme d'immobilisme et d'incapacité à se repenser et à faire face aux crises contemporaines, la pensée économique présente des aspects dogmatiques inamovibles dont il est bon de déterrer les racines afin de mieux les appréhender.
L'auteur sera accompagné par l'éminence grise des éditions Zones Sensibles, l'homme de l'ombre Alexandre LAUMONIER, lequel pourra peut-être, selon les conditions, évoquer son travail et sa vision du métier de l'édition.

Place justement aux bons mots de l'éditeur, bien plus à même de présenter cet essai important :

"Face à l’aggravation des crises environnementales qu’elle a provoquées, la société industrielle semble frappée d’aveuglement. Elle est bercée de l’illusion que tout finira par s’arranger, grâce à la souplesse du marché, l’innovation technique et l’inventivité du capital. Toute une mythologie économique entrave ainsi la réflexion et la perception de la gravité de la situation. Dans le but de défaire cette mythologie, ce livre cherche à en comprendre l’histoire, en associant deux voies complémentaires. Le désastre vers lequel nous avançons est annoncé depuis un demi-siècle. Parmi les penseurs de l’écologie politique des années 1967-72, les parcours de Gregory Bateson et d’Ivan Illich permettent d’observer l’émergence de cette réflexion, puis son occultation sous l’effet du tournant néo-libéral des années 1980. Mais pour saisir la puissance du mythe et ses effets dévastateurs, il faut remonter bien plus haut. L’appétit de transformation du monde naturel par l’action humaine correspond à une pente générale de l’Occident dans la longue durée du second millénaire de l’ère chrétienne. C’est ce que l’on peut décrire comme une dynamique d’occupation du monde, au double sens d’une occupation objective par des êtres subjectivement occupés à le transformer.

Les théologiens scolastiques ont été les premiers à observer le phénomène au XIIIe siècle. Point de départ d’une pensée de l’économie, leur philosophie morale peut aujourd’hui fournir des arguments critiques face aux dogmes de la pensée économique contemporaine. Alors que les réflexions politiques et sociologiques ont eu maintes fois l’occasion de reformuler leurs postulats, la pensée économique est demeurée prisonnière de présupposés qui lui confèrent à présent une texture quasiment théologique. Cet impensé est le premier responsable de notre incapacité à faire face aux crises actuelles.

Cet essai d’histoire de longue durée propose une interprétation globale du destin économique de l’Occident, en vue de défendre la nécessité d’un autre rapport au monde. Il sera suivi d’un second volume qui exposera la formation des mythes et des concepts économiques modernes."

Seule présentation publique de L'Occupation du Monde  de l'automne, cette rencontre s'annonce déjà incontournable.

JEUDI 18 OCTOBRE // 18H
BANDE DESSINÉE : RENCONTRE/DÉDICACE avec Jérôme DUBOIS, auteur de BIEN NORMAL, TES YEUX ONT VU  et CITÉRUINE

À l'occasion de la sortie en septembre du corrosif et hilarant "Bien Normal" aux éditions Cornélius, Jérôme Dubois sera présent à la librairie pour distiller quelques gouttes d'acides dans vos vies. 


Besoin de dessins et de mots qui font du bien et vous remontent le moral ? Pas de problème, Jérôme est équipé d'un doctorat en développement personnel. Oubliez "Les 4 accords toltèques", complètements dépassés par ce monument de philosophie et d'introspection menant sur la voie du bonheur. Vivez heureux dès maintenant en contemplant le désarroi chez les autres !


Dans le monde du comic-strip merveilleusement cruel et désopilant, il y avait Joan Cornellà, Antoine Marchalot ou encore la fine équipe de Glory Owl... 

Désormais il y a aussi Jérôme DUBOIS ! Bien Normal  décalamine à fond le réservoir de notre bonne vieille société et fait reluire avec un cynisme forcené toutes les aspérités présentes (et y'a de la matière).


Alors venez nombreux prendre votre dose de "Bien Normal" le jeudi 18 octobre à partir de 18h, il y aura du dessin et de la discussion en masse ! Et certainement un paquet de conneries autour...

MERCREDI 10 OCTOBRE // 19H

RENCONTRE avec Lila AKAL, photo-reporter, et William MAUXION, rédacteur en chef de la revue de voyage BOUTS DU MONDE

Anthropologue de formation, photographe au goût prononcé pour l'aventure et les sujets socio-environnementaux, créatrice d'une association, IGAPO PROJECT, visant à la sensibilisation aux problématiques contemporaines à l'œuvre sur le sol amazonien, Lila AKAL est avant tout, on l'aura compris, une activiste acharnée. De ceux dont le regard est sincèrement tourné vers l'autre, avec une tendance à s'attarder sur des sujets dont peu se préoccupent.
À l'occasion de la publication en septembre dans la revue Bouts du monde  d'une partie de son carnet de voyage en Amazonie colombienne effectué en février dernier, Lila AKAL viendra nous parler de sa toute jeune association, et du combat qu'elle mène pour faire entendre les voix des populations autochtones sur le sol amazonien qui subissent expropriations, assassinats, acculturation forcée, pollution de leur environnement direct,...
Elle sera accompagnée par une partie de l'équipe de Bouts du monde, revue aventureuse faite de récits de voyageurs, explorateurs et autres chercheurs  partis aux quatre coins de la planète (revue bien évidemment disponible dans votre librairie préférée...).

Une soirée sous le signe de l'engagement, de la conviction, notamment celle que l'action est encore possible aujourd'hui, mais aussi de l'enchantement à l'évocation d'un territoire sauvage et encore en partie libre de l'emprise occidentale, propice à percevoir le monde par d'autres prismes.

MERCREDI 26 SEPTEMBRE // 19H
RENCONTRE et LECTURE avec Joëlle DUFEUILLY, traductrice des ouvrages de Laszló KRASZNAHORKAI aux éditions CAMBOURAKIS

Pour rebondir sur la sortie de la traduction en mars dernier de l'immense Seiobo est descendue sur Terre , chef-d'œuvre irremplaçable écrit par l'auteur hongrois Laszló KRASZNAHORKAI il y a tout juste dix ans, nous aurons le plaisir de recevoir dans nos murs la principale responsable du délit, à savoir la formidable traductrice Joëlle DUFEUILLY.

Exercice colossal en tout point, la traduction d'une œuvre de KRASZNAHORKAI constitue une réelle aventure, d'où, c'est certain, ne manqueront pas de ressortir force anecdotes, nombreux dilemmes et incessants obstacles.

Entraînée dans les plus rudes conditions, notre invitée sera même prête à retourner au combat en nous lisant quelques-uns des splendides passages du livre.

Pour en savoir plus sur le livre, vous pouvez retrouver la chronique écrite par votre serviteur juste ICI 
et sinon rendez-vous à 19h 
mercredi 26 septembre au 16 de la rue Bodinier à Angers !

VENDREDI 21 SEPTEMBRE // 19H

BANDE DESSINÉE : RENCONTRE/DÉDICACE avec Jérémy PERRODEAU, auteur de CRÉPUSCULE  et ISLES  (éditions 2024)

À l'occasion de la sortie de Isles - La Grande odyssée , aventure captivante, étrange et mystique, de trois personnages débarqués sur une île inconnue, Jérémy PERRODEAU fera un passage par la librairie pour échanger avec nous et nous ouvrir (on l'espère) quelque peu les portes de son univers riche et luxuriant.
Pérégrination à ascendance géométrique, sorte de pendant (composé antérieurement et en noir et blanc) au monumental Crépuscule  publié fin 2017, Isles embarque dans des méandres mystérieux chargés en réflexion.

 

Jérémy sera accompagné de Louis LAULIAC, des exemplaires et très aventureuses éditions 2024, qui pourra très certainement évoquer quant à lui une autre forme d'aventure, éditoriale cette fois...

VERNISSAGE VENDREDI 14 SEPTEMBRE // 19H
DÉRIVES CELLULAIRES - Une EXPOSITION de Michel BEUCHER (photographie)

 

Voyage en apnée au cœur d’espaces colonisés par des micro-organismes unicellulaires, les cyanobactéries,  Dérives Cellulaires  est un long périple, une incursion sur un territoire étonnant, aux contours mystérieux, dont l'échelle nous échappe, rendant toujours plus floues les limites de ce cosmos terrestre que l’on foule pourtant de nos pieds.

 

Michel BEUCHER, en homme de science rigoureux et passionné (il est taxidermiste et restaurateur de naturalias au Museum d’Histoire Naturelle d’Angers) part à la recherche de ces biotopes particuliers. Par l'acte photographique, sans procéder à une quelconque manipulation numérique ensuite,  il documente et inventorie, relève les formes et les couleurs en évolution permanente, seuls témoins visibles de l'activité de ces organismes invisibles à l'œil nu.

 

Série strictement objective,  Dérives Cellulaires  n'en est pas moins fortement plastique, composée, abstraite : reflet d'un regard habité, capable de se projeter intégralement au cœur de ces galaxies miniatures où résonne la poésie du monde. Ombres et lumières à l'origine de topographies fantômes, dessinant des calligraphies secrètes, des artefacts ébréchés, toute partie semble écrite sur une partition symboliste en attente de déchiffrement.

 

Faire vibrer un inframonde caché, ré-enchanter le  quotidien  en outrepassant l'objectivisme scientifique, en le traversant d'un œil émerveillé, se laisser dériver au gré des mouvements fragiles d'univers éphémères mais inlassablement renouvelés, telles semblent être les injonctions que se lance Michel BEUCHER lors du déclenchement. Chaque photographie devenant alors un vaisseau d'or en partance pour le grand néant, ce vide fertile dont nous descendons tous.

photographie © Michel BEUCHER

MERCREDI 13 JUIN // 19H
RENCONTRE avec Pierre-Olivier BANNWARTH, conteur et auteur du recueil LA CONFRÉRIE DES ABEILLES  (Albin Michel)

 

"Humble messagère des dieux, guide des prophètes, fidèle alliée de nos rêves, garante des équilibres entre l’espèce humaine et la nature, l’abeille inspire notre imaginaire. Convaincues que l’homme avait, à son échelle, un rôle à jouer entre les mondes inférieurs et les mondes supérieurs, les spiritualités premières firent un emblème de cette besogneuse qui sait transformer la nature en miel. "

Au travers d'une trentaine de contes de toutes origines et traditions confondues, Pierre-Olivier BANNWARTH glane l'essence de notre monde et de notre humanité en suivant le vol et la trajectoire des butineuses intemporelles.

Une rencontre qui s'évertuera à évoluer hors des sentiers battus, en tentant de traverser champs littéraires, forêts de verbes et embruns mythologiques, pour creuser un sillon dans le cortex du conteur passionné et tenter de percevoir ses inspirations et moteurs chimériques.

Chasseur de miel Gurung, Népal. Photographie © ANDREW NEWEY

VERNISSAGE VENDREDI 8 JUIN // 19H

EXPOSITION du collectif LES 400 COUPS (sérigraphie)

PROJET CROISÉ AVEC LES ÉDITIONS LE TRIPODE

Projet monumental lancé il y a 5 ans et qui s'étendra jusqu'à l'horizon 2034, les vingt artistes du collectif doivent produire chaque année une œuvre sérigraphiée qui illustre un texte publié par l'excellente et aventureuse maison d'édition Le Tripode.
Après " Tokyo Infra-Ordinaire "  de J. ROUBAUD, Le Conte de la dernière pensée "  de E. HILSENRATH et Les Jardins statuaires "  de J. ABEILLE, puis " Beauté du geste "  de N. ZEISLER l'année passée, au tour du recueil "Les Pas perdus"  d'Etienne VERHASSELT d'être illustré.

Contraintes graphiques imposées, texte source aux contours particuliers, autant d'éléments venant interférer pour alimenter une production d'œuvres toujours surprenantes et nourrir des regards postés à des angles d'observation multiples... Une belle manière de célébrer la transversalité, ainsi que les paysages intérieurs générés par la littérature, le souffle qu'elle produit, et d'appuyer sur le rôle primordial que peut jouer un éditeur.

© Sylvain DESCAZOT, Les Pas perdus , 2018

MERCREDI 6 JUIN // 20h
SOIRÉE CONTE avec Pierre-Olivier BANNWARTH, conteur professionnel / GILGAMESH / 8€

D'octobre à juin, Myriagone a ouvert ses portes aux mythes fondateurs du monde entier. Le conteur angevin Pierre-Olivier BANNWARTH s'est plié à l'exercice durant 9 mois, en tissant et improvisant sur les grands héros et figures qui ont bercé l'humanité. Isis & Osiris, Prométhée, Quetzalcoatl, Œdipe, le Mahabharata... chaque mois aura eu sa figure de proue, son mythe à vivre, à questionner. Et nous aura rappelé à quel point ces histoires s'ancrent profondément en nous et trouvent un écho dans la trajectoire de nos sociétés.


Pour clôturer cet incroyable cycle, rien de mieux que de retourner au plus vieux mythe dont on conserve des traces écrites. 
Décollage pour le bassin mésopotamien avec Gilgamesh, héros-tyran de la cité d'Uruk. Bifurcation assurée vers les exploits et l'errance !


// ATTENTION JAUGE LIMITÉE À 25 PLACES // LES RÉSERVATIONS DOIVENT ÊTRE IMPÉRATIVEMENT RÉGLÉES AU PLUS TARD LE VENDREDI 1er JUIN //

 

 

Réservation directement à la librairie ou par téléphone

sculpture sur bois © AJ FOSIK

MERCREDI 23 MAI // 19H

RENCONTRE avec Pierre CENDORS, auteur de VIE POSTHUME D'EDWARD MARKHAM  (éd. Le Tripode)

 

À l'occasion de la sortie le 19 avril, aux éditions du Tripode, du merveilleux "Vie Posthume d'Edward Markham" écrit par Pierre CENDORS, nous accueillerons l'auteur dans nos murs pour une rencontre qui s'annonce d'ores et déjà riche et captivante !

 

Vie Posthume d'Edward Markham  est un texte fulgurant d'où s'échappe profondeur, malice et poésie. C'est envoûtant, éminemment sensoriel. Comme un chemin en pleine nature que l'on suivrait les yeux fermés.


C'est fin, on se laisse guider pour, à un certain moment, réaliser que l'on n'est plus tout à fait à la même place qu'au départ. Comme translaté tout entier, avec le canapé sous les fesses, les chaussettes aux pieds et le chat sur les genoux, en plein cœur des montagnes d'où l'on discerne au loin sur le sentier un camping-car abandonné... On se surprend à relever la tête, braquer les yeux au ciel pour écouter le silence des étoiles. Comme une poésie du cosmos évanescente, Vie Posthume d'Edward Markham  est un texte doux et mélancolique, chaleureux et bienveillant qui nous emmène vers nos terres sombres, ces paysages intérieurs oubliés qui restent en friche.

 

C'est un très beau moment de lecture, où l'on devine avec bonheur les couches de matières enfouies, les strates qui se dissimulent, qui ne demandent qu'à être creusées, comme la promesse que le monde n'est pas fini, que tout est à (re)découvrir.

 

Un très beau moment en perspective où l'on vous attend nombreux !

Illustration pour Vie Posthume d'Edward Markham  © Anna BOULANGER

JEUDI 26 AVRIL // 18H30

RENCONTRE avec Marie COSNAY, traductrice de la nouvelle version des Métamorphoses  d'Ovide

 

En octobre dernier sortait aux éditions de L'Ogre une nouvelle mouture des Métamorphoses  d'Ovide, fruit de plus d'une décennie de travail pour Marie COSNAY, auteure, traductrice et enseignante. Une nouvelle version donc, qui nous révèle un nouveau visage de cette œuvre, pierre angulaire des lettres classiques, fondement d'une part de notre culture, inspiration inépuisable pour nombre d'artistes et d'auteurs.

C'est évidemment un travail d'une ampleur colossale dont s'est chargée Marie COSNAY, et c'est un immense plaisir de la recevoir dans nos murs pour parler de ce projet. Place aux mots de l'éditeur pour en dire un peu plus en attendant, et, on l'espère, vous donner envie d'être parmi nous pour sa venue.

 

"La traduction d’un livre aussi extraordinaire que Les Métamorphoses d’Ovide relève d’une forme de folie. Imaginez : une traduction fleuve de plus de dix ans et de quelque 12 000 vers. [...] Une nouvelle traduction donc, qui vient s’ajouter à celles de Georges Lafaye et d’Olivier Sers aux Belles Lettres ou à celle de Danielle Robert chez Actes Sud.

 

Non seulement Les Métamorphoses fait partie de ces œuvres qui méritent et appellent plusieurs traductions, mais il en manquait une, celle qui révélerait toute la modernité de l’écriture d’Ovide et qu’on lirait non pas comme un texte antique, mais comme de la poésie ou comme un roman d’aventure.

 

Traduire, c’est construire à partir de ce qui a été construit, recommencer en partant des mêmes principes. On en rajoute une couche : on re-re-fait le monde, le nôtre, en partant de très loin, celui du vieil Ovide d’il y a 21 siècles. Il s’agit de sortir Ovide du décor et des classes de latin, et de réussir avec Ovide ce que Jean-Michel Déprats a fait avec Shakespeare ou André Markowicz avec Dostoïevski. Le latin d’Ovide est novateur, c’est un latin qui lui est propre (qui est fait de plein de choses, de grec, de pas mal de Virgile, etc.). Quand il écrit Les Métamorphoses, il n’obéit pas tout à fait aux règles et aux codes littéraires de son époque. C’est cette originalité que Marie tente de traduire. Durant toutes ces années, quand elle écrit, c’est avec le compagnonnage d’Ovide, et quand elle traduit, c’est toute la diversité de son écriture, au croisement du récit, de la poésie et de la réflexion politique, qui converge vers un but, rendre aux Métamorphoses sa dimension orale, populaire et contemporaine."

JEUDI 19 AVRIL // 20H
RENCONTRE/DISCUSSION avec Xavier PÉRON et Pierre-Olivier BANNWARTH / 8€

 

Parallèlement au "Cycle-Myriagone" - exploration par les contes des mythes fondateurs du monde entier - Xavier Péron viendra nous parler du peuple maasaï, dont la relation spirituelle avec la déesse En'Kaï demeure profondément ancrée dans chaque geste et chaque échange vécu au quotidien. 


Xavier PÉRON est anthropologue, écrivain, maître de conférence à la Sorbonne, spécialisé dans les traditions spirituelles des peuples racines.

Fort de trente années de vie auprès des maasaïs du Kenya, initié à la tradition et à la pensée d'un peuple aujourd'hui menacé, il viendra nous parler de son expérience et des derniers gardiens de la tradition. 


Pour nous qui visitons les mythes fondateurs depuis septembre dernier, cette rencontre avec Xavier PÉRON est une occasion unique de découvrir qu'il est encore des peuples pour porter au cœur de leur vie un sens toujours renouvelé du sacré, autant dans leurs relations aux autres que dans leur rapport à l'environnement.

// ATTENTION JAUGE LIMITÉE À 25 PLACES // LES RÉSERVATIONS DOIVENT ÊTRE IMPÉRATIVEMENT RÉGLÉES AU PLUS TARD LE MARDI 17 AVRIL //

 

Réservation directement à la librairie ou par téléphone

JEUDI 12 AVRIL // 19H

LECTURES de ET FILII  et LES PAS D'ODETTE  (éd. Le Tripode) par Patrick DA SILVA en personne

Patrick DA SILVA, auteur de trois titres splendides - Au Cirque, Et Filii  et Les Pas d'Odette  - édités quasiment coup sur coup par Le Tripode depuis la fin 2017, investira l'espace de la librairie le temps d'une lecture du bref mais fulgurant Les Pas d'Odette, hommage à une mère en forme de portrait de femme.

 

''Elle, si elle se met à compter, ce sont les lunes pour les semis et les récoltes qu’elle ne fait plus, ce sont les pluies, la neige et les gelées, ce sont les saints de glace et Barnabé et le plein de la cuve en fioul domestique, du bout des doigts, les mailles à l’envers, les mailles à l’endroit et les grains du chapelet, ce sont, sur le calendrier, les fêtes du bon Dieu et les anniversaires.

Faut dire, qu’avec les petits et les arrières-petits ça en fait une jolie litanie, et compter les années depuis la mort de pépé.''


Nous vous attendons nombreux pour écouter ces mots si forts, lus par un auteur exceptionnel, au cours d'une soirée qui s'annonce mémorable !

MERCREDI 11 AVRIL // 20H
SOIRÉE CONTE avec Pierre-Olivier BANNWARTH, conteur professionnel / LE MAHABHARATA / 8€

D'octobre à juin, Myriagone ouvre ses portes aux mythes fondateurs du monde entier. Le conteur angevin Pierre-Olivier BANNWARTH se propose d'improviser sur les grands héros et les figures qui ont bercé l'humanité. De Gilgamesh à Sisyphe en passant par Ulysse, Krishna ou Isis & Osiris, chaque mois aura sa figure de proue, son mythe à vivre, à questionner. Un rendez-vous mensuel à ne pas rater !

Le Mahabharata, l'immense et sans limite épopée à la base de la mythologie hindoue, tentera à son tour de trouver sa voie et des contours en suivant la parole du conteur. Lequel devra très certainement jouer aux dés avec elle et risquer de se perdre lui-même afin d'avoir une chance de la dompter...


// ATTENTION JAUGE LIMITÉE À 25 PLACES // LES RÉSERVATIONS DOIVENT ÊTRE IMPÉRATIVEMENT RÉGLÉES AU PLUS TARD LE MERCREDI 4 AVRIL //

 

 

Réservation directement à la librairie ou par téléphone

Sculpture sur bois © AJ OSIK

VERNISSAGE VENDREDI 6 AVRIL // 19H

EXPOSITION D'ELISA FACHE (installation, cosmos en extension perpétuelle) 

 

Cosmos obscur, éminemment sensoriel, fait de satellites éclatés aux liens ténus mais toujours puissants, d'une matière morte où la vie n'attend qu'une impulsion pour renaître, l'univers d'Elisa FACHE est une galaxie en expansion permanente. C'est un espace qui se construit autour de nous, par l'attraction, la capillarité produite entre la zone du spectateur et celle, diffuse, absorbante, de ce monde mis en scène sous nos yeux.

Narratif tout en prônant l'abstraction la plus complète, mystérieux et pourtant d'une certaine façon discursif, noir mais empli de lumière, le cosmos que nous révèle Elisa FACHE est empreint de poésie, mais aussi pleinement philosophique, gorgé de questions, de tensions, d'une énergie au service d'un équilibre fragile où l'effritement dévoile un néant absolu, calme et apaisant, porteur du silence des mondes.

 

Une seule solution pour en savoir plus, rejoignez-nous...

© Elisa FACHE

JEUDI 5 AVRIL // 19H
RENCONTRE/LECTURE avec Nicolas RICHARD, auteur de LA DISSIPATION  (éd. Inculte)

 

Auteur d'un formidable roman tout juste paru aux éditions Inculte, mais également traducteur de grands auteurs américains, dont Russel HOBAN, Thomas PYNCHON ou encore Richard BRAUTIGAN pour ne citer qu'eux, Nicolas RICHARD nous fera l'honneur de sa présence pour une soirée causerie autour de La Dissipation , laquelle sera ponctuée par quelques lectures du texte par notre invité himself.

Pour en savoir plus sur cette Dissipation  que l'on ne peut que vous convier à lire, votre libraire vous en a fait un petit topo juste là >>CLIQUEZ

 

Une belle rencontre à ne pas louper ! Laissez-vous dissiper !

MERCREDI 4 AVRIL // 19H

RENCONTRE avec Pierre THIESSET, auteur de AUX ORIGINES DE LA DÉCROISSANCE  (éd. L'Échappée)

 

"La civilisation industrielle ne s’est pas imposée sans résistances. De grands esprits critiques se sont toujours levés contre la liquidation des artisans et des paysans, contre la destruction de l’environnement et le bouleversement des modes de vie, contre l’emprise du marché et des machines sur les individus. La contestation de l’idéologie du Progrès que porte aujourd’hui le courant de la décroissance se situe dans cette longue filiation.

Parmi ces illustres devanciers, les cinquante penseurs présentés ici – dont les œuvres très diverses se déploient sur les deux derniers siècles – ont de quoi alimenter les réflexions actuelles de toutes celles et tous ceux qui aspirent à une société centrée sur l’humain, et non plus soumise à la mégamachine. Leurs pensées, profondes, intemporelles et clairvoyantes, exposées dans ce livre de manière claire et didactique, remettent radicalement en cause le culte de la croissance, l’esprit de calcul, la foi dans les technologies, l’aliénation par la marchandise... Elles en appellent à une sagesse immémoriale : il n’y a de richesse que la vie."

 

L'occasion d'évoquer de grands noms de l'histoire à l'origine d'une certaine forme de contre-culture, avec l'un des auteurs de ce livre passionnant, bibliographie sélective à la pertinence et au propos plus que d'actualité !

VENDREDI 23 MARS // 19H

RENCONTRE avec Marc-Antoine MATHIEU

 

Pour conclure l'exposition Homo Faber  en place depuis le 3 février, une rencontre en forme de "ternissage" avec Marc-Antoine MATHIEU pour découvrir un peu plus en profondeur son univers, ses sources d'inspiration, multiples et foisonnantes ! L'occasion de largement déborder le cadre de la BD pour aller lorgner du côté de la littérature, qu'elle soit prodigieusement profonde, abstraite ou facétieuse, mais également d'aller réveiller les esprits scientifiques en évoquant la physique quantique, le LHC, Ettore Majorana ou encore l'exploration spatiale... 
Le tout avec passion, convivialité, humour et bonne humeur !

Tout un programme on vous dit, alors venez nombreux !

JEUDI 15 MARS 2018 // 20H

SOIRÉE CONTE avec Pierre-Olivier BANNWARTH, conteur professionnel / QUETZALCOATL / 8€

D'octobre à juin, Myriagone ouvre ses portes aux mythes fondateurs du monde entier. Le conteur angevin Pierre-Olivier BANNWARTH se propose d'improviser sur les grands héros et les figures qui ont bercé l'humanité. De Gilgamesh à Sisyphe en passant par Ulysse, Krishna ou Isis & Osiris, chaque mois aura sa figure de proue, son mythe à vivre, à questionner. Un rendez-vous mensuel à ne pas rater !

Au tour cette fois-ci de Quetzalcoatl, le serpent à plumes, qui depuis l'Amérique Centrale se fraiera un chemin jusqu'à nous pour porter son histoire.


// ATTENTION JAUGE LIMITÉE À 25 PLACES // LES RÉSERVATIONS DOIVENT ÊTRE IMPÉRATIVEMENT RÉGLÉES AU PLUS TARD LE JEUDI 8 MARS //

 

 

Réservation directement à la librairie ou par téléphone

Masque Aztèque de Quetzalcoatl, turquoise et coquillages, v. XVème-XVIème s.

VENDREDI 2 FÉVRIER 2018 // 19H

HOMO FABER  Une EXPOSITION de MARC-ANTOINE MATHIEU (dessin)

 

Dessinateur hors pair, scénographe, auteur de BD renommé ("Sens", "Dieu en personne", "3 secondes", "Les sous-sols du Révolu" etc.), Marc-Antoine MATHIEU débarque à Myriagone pour exposer des extraits de deux nouvelles séries de dessins totalement inédits.


Deux séries aux formats et sujets différents, mais dont l'approche graphique et philosophique forme un ensemble d'une cohérence indéniable, à rapprocher de l'intégralité de son œuvre.

 

À la fois extrêmement épuré et dense, l'univers que dépeint M-A MATHIEU, riche de références, qu'elles soient littéraires, scientifiques, artistiques ou encore architecturales, affiche une propension à se développer, à s'étendre au-delà de ses propres bordures.

À l'instar de BORGES, ses œuvres explorent l'Infini observable dans toute chose, le labyrinthe inépuisable que l'Homme et sa pensée représentent, l'horizon qu'ouvrent systématiquement le questionnement et la recherche de sens. Temps, Espace, Savoir, sont retournés, déconstruits, interrogés par une ligne claire implacable, guide narratif élémentaire aux possibilités inépuisables.

 

"HOMO TEMPUS" et "HOMO FABER" contamineront donc l'espace de Myriagone jusqu'à la fin mars, et risquent fort de brouiller les lignes toutes tracées de nos réflexions intérieures...

 

Si vous aimez liker, que vous souhaitez partager et étendre la propagande, le lien vers l'événement facebook est juste ici

JEUDI 25 JANVIER 2018 // 20H

SOIRÉE CONTES CHAMANIQUES avec Chantal CONSTANT, conteuse professionnelle / LA DANSE DES TAMBOURS / 8€

 

Le chamane, l'homme-médecine, aussi appelé le guérisseur, est celui qui endosse et donne corps aux mythes de sa communauté. Ces histoires, incarnées par ce personnage central, constituent la fibre-même d'une culture, elles sont les racines orales de traditions ancestrales.

Pierre-Olivier BANNWARTH cède sa place ce mois-ci et invite la conteuse Chantal CONSTANT pour un tour de contes qui s'annonce, là-encore, mémorable.

 

"Ils sonnent, les tambours, ils résonnent et battent avec tant d'insistance depuis si longtemps. Ils ont éveillé des contes qui à leur tour se font pressants. Des contes de tous les continents que je raconte, portée par le rythme des mains sur les peaux, des baguettes qui dansent sur les bois, pour mieux dire les peines, les joies, les désirs, l'amour, la mort... La vie, en somme."

 

 

// ATTENTION JAUGE LIMITÉE À 25 PLACES // LES RÉSERVATIONS DOIVENT ÊTRE IMPÉRATIVEMENT RÉGLÉES AU PLUS TARD LE JEUDI 18 JANVIER //

 

 

Réservation directement à la librairie ou par téléphone

Sculpture sur bois © AJ OSIK

JEUDI 21 DÉCEMBRE 2017 // 20H

SOIRÉE CONTE avec Pierre-Olivier BANNWARTH, conteur professionnel / PROMÉTHÉE / 8€

 

D'octobre à juin, Myriagone ouvre ses portes aux mythes fondateurs du monde entier. Le conteur angevin Pierre-Olivier BANNWARTH se propose d'improviser sur les grands héros et les figures qui ont bercé l'humanité. De Gilgamesh à Sisyphe en passant par Ulysse, Krishna ou Quetzalcoatl, chaque mois aura sa figure de proue, son mythe à vivre, à questionner. Un rendez-vous mensuel à ne pas rater !

Prométhée sera l'invité de décembre et nous éclairera de son feu séculaire en ce solstice d'hiver bien à propos.

// ATTENTION JAUGE LIMITÉE À 25 PLACES // LES RÉSERVATIONS DOIVENT ÊTRE IMPÉRATIVEMENT RÉGLÉES AU PLUS TARD LE JEUDI 14 DÉCEMBRE //

 

Réservation directement à la librairie ou par téléphone

Sculpture sur bois © AJ OSIK

JEUDI 23 NOVEMBRE 2017 // 18H
RENCONTRE avec Joëlle NAÏM, traductrice, et Olivier GALLON, directeur des éditions La BARQUE

 

À l'occasion de la sortie du grandiose  "Le Grand Cercle" de Conrad AIKEN, chef-d'œuvre absolu publié en 1933, dont c'est ici la première traduction en français, nous aurons le bonheur de recevoir Joëlle NAÏM, la - fabuleuse - traductrice de ce texte dense et flamboyant. Cerise sur le gâteau, se joindra à elle Olivier GALLON, l'homme qui se cache derrière les sensationnelles - et nécessaires - éditions La Barque à qui l'on doit cette publication, et plus généralement la redécouverte d'auteurs et de textes immenses.

Nous vous attendons nombreux, pour une rencontre qui s'annonce d'ores et déjà passionnante !

MARDI 21 NOVEMBRE 2017 // 20H

SOIRÉE CONTE avec Pierre-Olivier BANNWARTH, conteur professionnel / ŒDIPE / 8€

  

D'octobre à juin, Myriagone ouvre ses portes aux mythes fondateurs du monde entier. Le conteur angevin Pierre-Olivier BANNWARTH se propose d'improviser sur les grands héros et les figures qui ont bercé l'humanité. De Gilgamesh à Sisyphe en passant par Ulysse, Krishna ou Quetzalcoatl, chaque mois aura sa figure de proue, son mythe à vivre, à questionner. Un rendez-vous mensuel à ne pas rater !

Au tour d'Œdipe de passer par la parole du conteur préféré de la librairie.

Un voyage assuré dans les méandres du temps et de la psyché.

 

 

 

// ATTENTION JAUGE LIMITÉE À 25 PLACES // LES RÉSERVATIONS DOIVENT ÊTRE IMPÉRATIVEMENT RÉGLÉES AU PLUS TARD LE MARDI  14  NOVEMBRE //

Réservation directement à la librairie ou par téléphone

Sculpture sur bois © AJ OSIK

SAMEDI 4 NOVEMBRE 2017 // 19H

! MYRIAGONE A 1 AN !

 

Une première année au compteur, ça se fête ! Un prétexte de plus pour se réunir et vous inviter à boire un verre à la librairie à l'occasion de ce premier anniversaire.
Un moment important pour remercier tous ceux qui soutiennent ce lieu jour après jour, pour passer un instant de plus ensemble et poursuivre les discussions interminables toujours coupées par l'appel du travail (ou des livres).

L'occasion également de vous dévoiler le nouveau tote-bag Myriagone qui sortira en série hyper-limitée (50 exemplaires), avec un dessin spécialement réalisé par le génial et généreux auteur de BD Marc-Antoine MATHIEU.

Venez nombreux !

© Stacey ROZICH

MARDI 31 OCTOBRE 2017 // 18H

RENCONTRE/DÉDICACE avec Aniss EL HAMOURI

Aniss EL HAMOURI vous dirait qu'il a sué sang et eau pour accoucher de ce premier album, mais, très égoïstement, dans ce genre de cas il est bon de savoir que certains pensent encore à se sacrifier.

Parce que Comme un frisson  est un petit bijou incroyablement mené, la chronique d'une chute libre, d'un vol plané boosté par la folie furieuse et l'explosion de la conscience personnelle. Parce que Comme un frisson  dit quelque chose de notre société, et que le constat n'est pas glorieux, parce que c'est habité, cohérent, loin des clichés malgré tout, et très très bien écrit. Parce que ça scotche et met un grand coup derrière la nuque au moment où on ne s'y attend pas !


Édité par la maison nantaise Vide Cocagne, voilà un nouvel incontournable dans l'univers de la BD !


Aniss sera avec nous en chair et en os le mardi 31 octobre pour parler de tout ça*, alors marquez cette date dans votre agenda, et venez nombreux !

 

*Il se peut très fortement aussi que la conversation dérive sur le cinéma de Cronenberg, ou bien sur la puissance évocatrice du black métal dans le processus de dessin, ou bien encore sur la vivacité des festivals de BD en Italie, et j'en passe. Rien de contractuel évidemment, mais une raison de plus de venir !

SAMEDI 28 OCTOBRE 2017 // 19H30

SEABUCKTHORN en CONCERT / PRIX LIBRE

Une fois n'est pas coutume, Myriagone se transforme en salle de concert pour accueillir le génial Andy CARTWRIGHT, aka  SEABUCKTHORN. Guitariste virtuose, mais sachant faire disparaître sa technique derrière des compositions pures et inspirées, débarrassées de tout agrégat superficiel, chacun de ses albums est une invitation à un voyage immense. Déployant un espace extrêmement vaste au cœur de compositions où la répétition et la méditation sont de mise, SEABUCKTHORN nous mène vers un état contemplatif, prompt à l'écoute, où chaque détail a son importance et prend une ampleur considérable.

C'est donc un véritable honneur de le recevoir dans nos murs, si petits soient-ils, avec la chance de pouvoir ainsi capter au mieux la sensibilité de son travail.

 

Pour écouter c'est par ici

VERNISSAGE VENDREDI 13 OCTOBRE 2017 // 19H

MISE AU CARREAU  - EXPOSITION DE ROUGE (peinture, paper cut )

 

En octobre, au tour de ROUGE d'investir Myriagone, et comme à l'accoutumée, l'artiste bordelaise n'a pas l'intention de faire les choses à moitié...

À travers un ensemble de peintures aux variations de formats surprenantes, où se confrontent portraits individuels et représentations de groupe,  et où un outil de reproduction et d'agrandissement (la mise au carreau) devient support plastique et rhétorique, ROUGE développe pour l'occasion une puissante réflexion sur les notions de masse et d'identité. En bousculant les rapports d'échelles, en proposant une mise au carreau de l'individu, en intercalant différents plans dans l'espace-même de celui qui regarde (par l'utilisation de travaux en papier découpé), c'est toute une analyse, profonde et discursive, de ce qui nous constitue, des territoires mais également de la frontière que toute personne représente intrinsèquement, qui est mise en branle.

Un projet complet, complexe aussi, riche de réflexions portant sur des questions contemporaines centrales, porté par une maîtrise graphique indéniable, où le réalisme s'associe à la force de la matière picturale pour s'attarder sur le geste, celui qui donne corps à toute enveloppe.

Fusain sur kraft © ROUGE

MARDI 10 OCTOBRE 2017 // 20H

SOIRÉE CONTE avec Pierre-Olivier BANNWARTH, conteur professionnel / ISIS & OSIRIS / 8€

 

"M'avancer sans savoir précisément de quoi la soirée sera faite, laisser vivre la parole, l'histoire, improviser le mythe au grè de la rencontre. Prendre le risque du trébuchement, de la parole libre, de l'absence de texte, plonger dans la matière invisible des mythes, écouter ce qu'ils ont à nous dire pour aujourd'hui. C'est un défi que je souhaitais entreprendre depuis longtemps. Je suis heureux que la librairie Myriagone offre l'espace nécessaire à la folie d'un tel exercice."

Pierre-Olivier BANNWARTH

 

D'octobre à juin, Myriagone ouvre ses portes aux mythes fondateurs du monde entier. Le conteur angevin Pierre-Olivier BANNWARTH se propose d'improviser sur les grands héros et les figures qui ont bercé l'humanité. De Prométhée à Gilgamesh en passant par Œdipe, Osiris ou Quetzalcoatl, chaque mois aura sa figure de proue, son mythe à vivre, à questionner. Un rendez-vous mensuel à ne pas rater !

 

À noter également, la conteuse bordelaise Chantal CONSTANT fera une incursion au milieu de l'hiver pour partager ses contes chamaniques, et d'autres surprises arriveront avec le printemps !

 

 

// ATTENTION JAUGE LIMITÉE À 25 PLACES // LES RÉSERVATIONS DOIVENT ÊTRE IMPÉRATIVEMENT RÉGLÉES AU PLUS TARD LE MARDI  3  OCTOBRE //

Réservation directement à la librairie ou par téléphone

Sculpture sur bois © AJ OSIK

JEUDI 5 OCTOBRE 2017 // 17H-19H

APÉRITIF ORGANISÉ PAR LE RÉSEAU MOBILIS, OUVERT À TOUS LES ACTEURS DU LIVRE ET DE LA LECTURE

 

À l'occasion de la parution du premier hors-série de mobiLISONS consacré aux littératures ligériennes, l'équipe de MOBILIS ( Pôle régional de coopération des acteurs du livre et de la lecture en Pays de la Loire ) vous donne rendez-vous au cœur de Myriagone pour un moment convivial et chaleureux. Un excellent moment pour se rencontrer et échanger entre passionnés et professionnels !

 

Pour une organisation optimale, merci de confirmer votre présence à cette adresse : contact@mobilis-paysdelaloire.fr

MARDI 3 OCTOBRE 2017 // 19H

RENCONTRE/DÉDICACE avec Ludovic DEBEURME & Fanny MICHAËLIS

+ CONCERT ACOUSTIQUE de FATHERKID

Pour fêter la sortie, le 13 septembre chez Casterman, d'Epiphania ,  nouveau monstre splendide de Ludovic DEBEURME (colorisé cette fois-ci par Fanny MICHAËLIS), les deux auteurs seront présents à la librairie pour une rencontre et une session dédicace. L'occasion de discuter avec eux de manière informelle, et de découvrir et pénétrer ainsi leur univers fait de poésie et de cruauté mêlées, où l'élégance des mots soutient un dessin viscéral, toujours prompt à bousculer et se réinventer. Ce sera aussi le moment d'aborder la question de leurs différentes collaborations, que ce soit pour la colorisation d'Epiphania , ou pour leur projet musical FATHERKID.

À propos de FATHERKID, ce sera justement d'un concert acoustique dont il sera question pour finir la soirée en beauté !

VENDREDI 22 SEPTEMBRE 2017 // 19H

RENCONTRE/DÉDICACE AVEC AMÉLIE FONTAINE, dessinatrice des VOYAGES PARFUMÉS

 

Pour fêter la sortie en septembre chez Actes Sud des "Voyages Parfumés" de Dimitri DELMAS et Amélie FONTAINE, et pour clôturer l'exposition de cette dernière, en place sur les murs de la galerie depuis le 1er juillet, venez passer un moment en notre compagnie. Ce sera l'occasion de parler avec Amélie de son travail d'illustration et d'échanger à propos de cette nouvelle pépite graphique et sensorielle, voire de le faire dédicacer pour vos enfants (ou vous-mêmes, on n'est pas sectaires ici). Passiflore, mandragore, jasmin et consorts vous donnent rendez-vous pour un joli tour du monde au cœur de la librairie !

VERNISSAGE VENDREDI 30 JUIN 2017 // 19H
HAUTES HERBES
- Une EXPOSITION D'AMÉLIE FONTAINE (Dessins, sérigraphies )

 

Dessins originaux et sérigraphies constitueront la matière de ces "Hautes Herbes" pleines de surprise, où couleurs et formes se jouent de notre perception et interrogent notre regard d'adulte parfois trop rigide. Simplification des formes, naïveté du trait, autonomisation de la couleur, libre d'agir hors de toute contrainte de tracé... autant d'éléments en action pour déconstruire notre "savoir" du monde et le réinterroger sous un angle sensoriel, éminemment pur.

Simple, dans le plus beau sens du terme, intime, touchant et sensible, le travail d'Amélie FONTAINE n'en est pas moins savamment élaboré, guidé par une  maîtrise parfaite de la composition et un imaginaire riche de détails et sujets enfouis profondément dans nos cœurs. 

 

Une bouffée d'oxygène toute de poésie vêtue !

 

MARDI 13 JUIN 2017 // 21H // 8€

"Le Temps du Rêve" : SOIRÉE CONTES avec Pierre-Olivier BANNWARTH, conteur professionnel

Voyage le temps d'une soirée avec le conteur Pierre-Olivier BANNWARTH et son association Le Caravansérail des contes , pour un tour de contes du monde entier autour du thème du rêve et de sa frontière parfois floue avec la réalité.

Née d'un échange entre le libraire et le conteur autour de la nouvelle Les Ruines Circulaires  de J-L BORGES, dans laquelle un homme s'installe sur un territoire sacré pour créer une autre entité par le rêve, cette soirée reflète l'envie  d'évoquer la pluralité du monde et la richesse de ses cultures tout en abordant une question commune à toutes, obsédante et passionnante : qu'est-ce que le rêve, quelle valeur lui accorder, et surtout où nous situons-nous nous-même sur le chemin entre le rêve et la réalité ?

Quoi de mieux qu'un moment suspendu au cœur de la librairie pour arpenter les traditions orales millénaires qui ont tenté de répondre et signifier cet autre monde qu'est le rêve ? Caché, crypté, secret mais toujours souverain en son royaume et inamovible.

"Mythes et contes de sagesse, paraboles scientifiques et traditions des peuples de la Terre, variations autour de ce thème, voilà ce que nous pourrons partager ensemble."

 

VENDREDI 5 MAI 2017 // 18H30

RENCONTRE AVEC KARIM MADANI, auteur de JEWISH GANGSTA  (éditions MARCHIALY)

 

 

Vous aimez le hiphop,  la Narrative Nonfiction , les histoires de gang, de deal, de vol de bagnoles, les trajectoires en forme de parabole ? Vous êtes incollables sur la biographie des frangins NECRO et ILL BILL ou simplement passionnés par l'histoire souterraine de New-York, celle de l'envers du décor et de la réalité de la vie sur Brooklyn avant la gentrification ?
Vous vous intéressez tout simplement à la littérature sous toute ses formes ?
Vous allez être servis !

Karim MADANI sera présent à la librairie pour parler de sa petite bombe, Jewish Gangsta ,  sortie en février dernier au sein de la toute jeune et prometteuse maison d'éditions MARCHIALY.

Un article fort intéressant sur Jewish Gangsta  juste

VERNISSAGE VENDREDI 21 AVRIL 2017 // 19H
EXPOSITION DE MIOSHE (peinture, street art, dessin)

 

Seront exposées huit toiles de grand format hautes en couleurs, puissantes et évocatrices, condensés de la production stakhanoviste de l'inarrêtable MIOSHE. Une fenêtre ouverte sur un monde étrange : des paysages vastes et tortueux truffés de personnages à l'échelle variable et aux actions floues, une vision architecturée d'une Nature monumentale (à moins que ce ne soit le contraire) jalonnée comme un parc d'attractions, mais aussi luxuriante et labyrinthique, où l'enchevêtrement semble être la norme en toute circonstance.
Un peu comme si l'on avait fusionné l'univers de Jérôme BOSCH avec l'étrangeté euclidienne de M.C ESCHER et le surréalisme de Giorgio De CHIRICO en les associant aux influences de la BD contemporaine et du street art.

Un melting pot unique en son genre à ne pas rater !

JEUDI 6 AVRIL 2017 // 19H
RENCONTRE APÉRITIVE AVEC FRÉDÉRIC MARTIN, DIRECTEUR DES ÉDITIONS LE TRIPODE

Une rencontre littéraire simple et décontractée, où Frédéric MARTIN présentera six œuvres du catalogue du TRIPODE, sélectionnées malicieusement (et avec soin !) par votre libraire. Au programme, un peu de grignotage, quelques petites choses à boire, de la bonne humeur et des discussions menées tambour battant  pour découvrir la vision d'un éditeur marquant et de quelques-unes des œuvres notables de son catalogue.
Du subversif, de l'étrange, de l'inclassable, du fabuleux... de quoi satisfaire les plus insatiables !

Les  œuvres au menu :

"Nuit " de Edgar HILSENRATH
"Manger ou être mangé " de Michael KÖHLMEIER
"Cendres des hommes et des bulletins " de Pierre SENGES & Sergio AQUINDO
"Extraits des archives du District " de Kenneth BERNARD
"Héritières " de Marie REDONNET
"Beauté du geste " de Nicolas ZEISLER

VERNISSAGE VENDREDI 10 MARS 2017 // 19H
EXPOSITION DU COLLECTIF LES 400 COUPS
(sérigraphie )
PROJET CROISÉ AVEC LES ÉDITIONS LE TRIPODE


Projet monumental lancé il y a 4 ans et qui s'étendra jusqu'à l'horizon 2034, les vingt artistes du collectif doivent produire chaque année une œuvre sérigraphiée qui illustre un texte sélectionné par la maison d'édition Le Tripode et appartenant à son catalogue.
Après " Tokyo Infra-Ordinaire "  de J. ROUBAUD, Le Conte de la dernière pensée "  de E. HILSENRATH et Les Jardins statuaires "  de J. ABEILLE, c'est au tour cette année de " Beauté du geste "  de N. ZEISLER d'être illustré.
Pour la présente exposition, cinq artistes du collectif, à savoir Olivia SAUTREUIL, Julien LEMIÈRE, Anthony FOLLIARD, Mathieu LAUTRÉDOUX et François MARCZINIAK, présenteront leurs productions depuis le début de ce projet. Quatre sérigraphies par artiste donc, qui donneront à voir les propositions faites par chacun sur ces quatre textes très différents. De quoi observer l'évolution d'une pratique graphique, la multiplicité des formes que peut revêtir une œuvre littéraire une fois traduite en image et la charge inspiratrice de chacune d'entre elles.

© François MARCZINIAK, "La Beauté du geste" , 2017

OUVERTURE SAMEDI 5 NOVEMBRE 2016

INAUGURATION VENDREDI 4 NOVEMBRE À PARTIR DE 18H...
Pour fêter cette ouverture comme il se doit, vernissage, concert, rencontre/dédicaces et lectures de textes au rendez-vous !
Tout le programme ci-dessous :

Concert de Fatherkid vendredi 4 Novembre à partir de 19h30.
Dédicaces de "Le Lait noir" de Fanny MICHAËLIS et de "Un Père vertueux" de Ludovic DEBEURME à partir de 15h samedi 5 Novembre.
Les lectures de textes par Lazare HERSON-MACAREL se dérouleront sporadiquement sur toute la journée le samedi.